Projets de recherche réalisés par les étudiants au doctorat

Les projets qui sont ici présentés sont ceux qui sont réalisés par des étudiants de doctorat supervisés (direction ou co-direction) par Diane Morin ou Mélina Rivard, donc par l’une ou l’autre des deux chercheuses principales de la Chaire DITC.

Les attitudes des intervenants et des gestionnaires œuvrant au sein d’organismes québécois à l’égard des personnes présentant une déficience intellectuelle

Isabelle Assouline

Sous la direction de Diane Morin

Dans les établissements de services spécialisés en déficience intellectuelle (DI), les attitudes du personnel influencent la qualité des soins offerts aux usagers. Les intervenants offrent un soutien personnalisé indispensable aux personnes présentant une DI, mais malheureusement, les recherches actuelles démontrent que leurs attitudes ne sont pas toujours positives. Les gestionnaires dans ces mêmes établissements ont souvent une relation indirecte aux usagers, mais celle-ci est tout de même importante. Les attitudes des gestionnaires envers la DI reflètent les valeurs de l’établissement et la culture organisationnelle, ce qui est en lien avec le bien-être général de ses usagers.

Ce projet de recherche doctorale porte sur une enquête réalisée auprès d’intervenants et de gestionnaires qui travaillent avec des personnes présentant une DI au sein d’organismes québécois, afin d’évaluer leurs attitudes à l’égard de la DI. Ce projet vise une meilleure compréhension des attitudes du personnel envers la DI, pouvant ainsi aider à cibler des interventions qui influenceraient la qualité des services offerts aux usagers. Ceci contribuerait davantage à une sensibilisation envers la DI et à l'inclusion sociale des personnes présentant une DI recevant des services au Québec. 

Accompagnement psychosocial des élèves du primaire à risque de vécu traumatique : le soutien aux enseignants en contexte de pluriethnicité

Mali Blanchard-Beauchemin

Sous la direction de Mélina Rivard

Ce projet de recherche doctorale comprend deux étapes distinctes. La première étude est une revue systématique de la littérature scientifique faisant une synthèse des travaux de recherche qui portent sur les programmes et les interventions school-based offrant du soutien aux enseignants dans l’accompagnement psychosocial des élèves issus de l’immigration à risque de vécu traumatique. Le but de cette revue systématique est de connaître la proportion d’interventions et de programmes offrant du soutien aux enseignants qui accompagnent des élèves à risque de trauma en contexte pluriethnique et les variables sur lesquelles ils veulent agir, et de vérifier si cette visée est atteinte. La deuxième étude vise à adapter et à valider l’implantation d’un programme de formation aux enseignants dans les écoles primaires montréalaises, en soutien au développement des compétences socio-émotionnelles chez des enfants à haut risque de vécu traumatique en contexte de pluriethnicité.

Le soutien à l’adaptation psychologique offert aux parents ayant des inquiétudes concernant le développement de leur enfant ou ayant un enfant présentant un trouble du développement

Mélina Boulé

Sous la direction de Mélina Rivard

Ce projet de recherche comporte deux volets. Le premier consiste à réaliser une revue systématique de la littérature scientifique des interventions et des programmes dédiés aux parents d’enfants ayant un trouble développemental (trouble du spectre de l’autisme, déficience intellectuelle, retard global de développement), d’évaluer leur fonction et de vérifier leurs effets. Cette étude servira à soulever les besoins des parents, notamment en ce qui a trait au soutien psychologique, et à mettre de l’avant les lacunes et les manques au sein de la recherche. Le deuxième volet du projet de recherche consiste à évaluer un programme de soutien à l’adaptation psychologique des parents ayant un enfant présentant un trouble du développement. Cette deuxième étude s’insère dans un plus grand projet de recherche qui vise à adapter le programme au contexte québécois et à en évaluer les effets et la satisfaction.


Étude de cadre et recommandations pratiques pour la modification des attitudes ambivalentes ou négatives à l’égard des personnes ayant une déficience intellectuelle

Marpessa Gibus

Sous la direction de Diane Morin

Bien que plusieurs politiques visent à soutenir l’inclusion et l’autonomie des personnes ayant une déficience intellectuelle (DI), les attitudes ambivalentes ou négatives à l’égard de ces dernières sont encore très présentes. Ces types d’attitudes ont un effet de stigmatisation pour les personnes ayant une DI. Ce stigma a pour principal effet d’affecter l’inclusion et la participation de ce groupe d’individus. 


Ce projet de recherche cherche dans un premier temps à effectuer une recension des actions déjà réalisées pour modifier ou changer les attitudes négatives à l’égard des personnes ayant une (DI). Dans un second temps, ce projet émettra des recommandations visant à faire avancer les pratiques cliniques dans l’implantation d’attitudes positives, la modification des attitudes ambivalentes ou négatives. Ces recommandations seront émises pour les groupes de populations désignés par les recherches effectuées à l’aide du Questionnaire sur les attitudes à l’égard de la déficience intellectuelle (ATTID).


Les répercussions de la pandémie de la COVID-19 : étude exploratoire auprès de gestionnaires intermédiaires des programmes-services en DI-TSA

Roxanne Girard

Sous la direction de Diane Morin

Ce projet de recherche doctorale s'intéresse aux effets de la pandémie tels que perçus par les gestionnaires des programmes-services pour la clientèle ayant une déficience intellectuelle (DI) ou un trouble du spectre de l'autisme (TSA). Cette étude vise à comprendre comment la pandémie de la COVID-19 a affecté le travail de ces gestionnaires. Les difficultés vécues au travail, les retombées positives et négatives ainsi que les facteurs facilitant/entravant perçus dans le contexte de la pandémie par les gestionnaires intermédiaires seront examinés dans cette recherche. La compréhension du vécu des gestionnaires intermédiaires pendant la pandémie permettra de cibler des recommandations pour les acteurs clés responsables des décisions sur les leviers d’améliorations à la gestion de crise afin de soutenir les gestionnaires intermédiaires dans leur travail qui affecte la qualité des services offerts aux personnes ayant une DI ou un TSA.

Situation des adultes présentant une déficience intellectuelle dans le contexte de la pandémie de la COVID-19

Geneviève Lord

Sous la direction de Diane Morin

Les personnes présentant une déficience intellectuellefont partie des groupes à risque de vulnérabilité en cas de situation de crise. La pandémie de la COVID-19 a bouleversé la vie de toute la population, incluant celle des adultes présentant une DI dont les limitations cognitives occasionnent entre autres des difficultés d’adaptation et de compréhension. Le but de ce projet de recherche doctorale est de mettre en évidence la situation des adultes présentant une DI dans le contexte de la pandémie de la COVID-19. Il permettra de décrire la compréhension et les perceptions de ces personnes, en plus d’identifier les facteurs susceptibles d’influencer leur adaptation face à une situation d’adversité telle que la pandémie de la COVID-19. L’étude contribuera à la recherche sur la résilience des adultes présentant une DI en plus de fournir des recommandations misant sur le soutien et la réponse à leurs besoins dans cette situation afin d’appuyer les milieux leur offrant des services advenant le cas de nouvelles vagues de la pandémie actuelle ou de tout autre événement qui pourrait mener à un bouleversement semblable.

Portrait des besoins des familles québécoises dont l’enfant présente un trouble du développement: vers l’utilisation d’un modèle théorique cohérent pour le développement de services valides socialement

Charlotte Magnan

Sous la direction de Mélina Rivard et Céline Chatenoud

Ce projet de recherche doctorale comprend deux études. La première vise dans un premier temps à traduire et à adapter le Family Needs Assessment (FNA; International Family Needs Assessment Team, 2013) dans sa version francophone, un outil qui permet de mesurer les besoins familiaux de chacun des membres de la famille de façon exhaustive selon 11 domaines du fonctionnement familial (santé, soins quotidiens, éducation, loisirs, socialisation, besoins financiers, etc.), pour pouvoir en évaluer les qualités psychométriques auprès de familles québécoises. Plus précisément, il sera évalué auprès de familles dont l’enfant âgé entre 4-7 ans ayant un diagnostic de trouble du spectre de l'autisme et/ou une déficience intellectuelle est en contexte de transition des services préscolaires vers l'entrée en maternelle. Les données issues de cette première étude permettront de dresser un portrait des besoins et des priorités de ces familles et de mieux comprendre les variables contextuelles propres aux familles qui influencent les besoins de soutien et les priorités lors de cette période de transition. La deuxième étude vise à évaluer l’utilité (validité sociale et apparente) d’un tel outil en contexte de services intégrés, impliquant des professionnels de champs divers et en concertation avec les familles, pour favoriser une adéquation entre les services qui leur sont destinés et leur perception des besoins.

L’apprentissage du transport en commun chez les personnes présentant une déficience intellectuelle

Alexandrine Martineau-Gagné

Sous la direction de Diane Morin

L’accès à un moyen de transport contribue à l’inclusion sociale des personnes qui présentent une déficience intellectuelle. La présente recherche vise à évaluer l’efficacité d’un programme de formation au transport collectif destiné aux adultes qui présentent une déficience intellectuelle et l’effet de la participation à ce programme sur l’autodétermination. Elle vise également à déterminer les facilitateurs et les obstacles à l’apprentissage du transport collectif par les adultes qui présentent une déficience intellectuelle.

Attitudes des éducateurs et des gestionnaires des milieux de garde sur l’éducation inclusive et l’inclusion des enfants ayant un TSA

Catalina Mejia-Cardenas

Sous la direction de Mélina Rivard

Ce projet de recherche vise tout d’abord à traduire et à valider des outils en français sur les attitudes face à l’éducation inclusive et ensuite à faire un portrait des attitudes des éducateurs et des membres de la direction des milieux de garde face à l’éducation inclusive en général et face à l’inclusion des enfants présentant un TSA en milieu de garde ordinaire. Ce projet vise à donner la parole aux personnes directement impliquées au quotidien dans l’inclusion en milieu de garde et à décrire leurs perceptions face aux éléments qui peuvent faciliter cette inclusion.

Programme de gestion des comportements problématiques auprès de jeunes enfants ayant un trouble du spectre de l’autisme : implantation, validité sociale et effets sur les intervenants

Zakaria Mestari

Sous la direction de Mélina Rivard

Ce projet de recherche vise à évaluer l’implantation du programme Prevent-Teach-Reinforce for Young Children (PTR-YC) par des intervenants des centres de réadaptation en petite-enfance, auprès de familles d’enfants ayant un TSA et présentant des comportements problématiques. En évaluant l’implantation de ce programme de gestion des comportements problématiques, ce projet vise à mieux comprendre les obstacles et les facilitateurs responsables de l’implantation du PTR-YC au sein des services publics québécois. Pour ce faire, le point de vue des intervenants et des parents sera pris en considération, afin de pouvoir modifier, bonifier et mieux adapter le PTR-YC aux besoins des familles et des professionnels. De plus, ce projet de recherche vise à évaluer l’impact de la formation suivie par les intervenants, de la supervision offerte par l’équipe de recherche et de l’implantation du PTR-YC sur les intervenants. En s’intéressant aux réactions émotionnelles et cognitives de ceux-ci face aux comportements problématiques, en plus d’évaluer leurs symptômes d'épuisement, ce projet propose d’évaluer trois composantes démontrées comme ayant un impact sur la manière d’intervenir face aux comportements problématiques.

Étude exploratoire sur les stratégies d’adaptation mises en œuvre par les parents d’enfants présentant une déficience intellectuelle afin de gérer les défis relatifs au contexte de la pandémie de COVID-19

Frédérika P. Bélec

La pandémie de la COVID-19 a des répercussions importantes au sein de la population mondiale notamment chez les parents d’enfants présentant une déficience intellectuelle. Ce changement soudain ainsi que les mesures sanitaires peuvent être particulièrement difficiles pour ces familles étant donné qu’elles dépendent de leur routine et de leurs relations soigneusement établies. Le stress des parents d’enfants présentant une déficience intellectuelle peut être accru en raison de l’isolement social et de la diminution des services observés depuis le début de la pandémie. La présente étude comporte deux volets. Le premier volet de la recherche vise à évaluer les répercussions de la pandémie chez les parents d’enfants présentant une déficience intellectuelle âgés de 6 à 21 ans en termes de stress perçu et d’utilisation de stratégies d’adaptation ainsi que du rôle modérateur des stratégies d’adaptation dans la relation entre le stress perçu et les effets psychologiques selon le modèle transactionnel du stress et de l’adaptation (Lazarus et Folkman, 1984). Quant au deuxième volet, cette recherche s’intéresse aux expériences des parents quant aux stratégies d’adaptation adoptées et aux besoins rapportés par ceux-ci dans le contexte de la pandémie de la COVID-19. Les données de cette étude permettront de mieux comprendre les effets de la pandémie et de mettre en évidence les facteurs qui favorisent l’adaptation face à l’adversité chez les parents dans un contexte particulier tel que celui de la pandémie de la COVID-19. Ces informations aideront les professionnels des CIUSSS et CISSS à mieux identifier les besoins de soutien des parents d’enfants présentant une déficience intellectuelle en lien avec les facteurs de protection ainsi qu’à mieux adapter les services spécialisés déployés lors de situations d’adversité. 


Adaptation de la thérapie d’acceptation et d’engagement auprès de couples d’enfants ayant un trouble du spectre de l’autisme

Shaneha Patel

Sous la direction de Mélina Rivard

Ce projet vise à adapter et à évaluer un programme de thérapie d’acceptation et d’engagement (ACT) auprès de couples d’enfants ayant un trouble du spectre de l’autisme. Plus précisément, les objectifs de cette étude sont : (1) d’examiner les effets d’une intervention ACT sur l’adaptation psychologique des mères et pères d’enfants ayant un TSA, (2) d’examiner les effets d’une intervention ACT sur les problèmes comportementaux et l’adaptation socio-émotionnelle des enfants ayant un TSA et (3) d’examiner les effets d’une intervention ACT sur le fonctionnement de la famille, le soutien du couple et la coparentalité. Les résultats de cette étude apporteront une contribution essentielle aux connaissances limitées sur l’ACT auprès des parents vivant dans un contexte québécois.

Impact de la flexibilité psychologique et de la récupération suite au travail sur l’épuisement professionnel et la qualité perçue de la prestation de services des intervenantes et des intervenants spécialisés en déficience intellectuelle, en temps de COVID-19

Lillian Rivera

Sous la direction de Diane Morin

Les intervenants spécialisés en déficience intellectuelle œuvrant pendant la pandémie de la COVID-19 sont confrontés à la nécessité d’effectuer plusieurs ajustements dans leur rôle et leur charge de travail. Ces défis pourraient constituer une source de stress et d’épuisement pouvant affecter la qualité de leur prestation de services. Cette recherche explorera le rôle modérateur de la flexibilité psychologique, puis de la récupération suite au travail, sur les relations significatives entre les niveaux des demandes-défis vécus au travail, du stress perçu, de l’épuisement professionnel et de la qualité perçue de la prestation de services des intervenants spécialisés en déficience intellectuelle. Deux modèles de médiation modérée seront également examinés. Le premier modèle explorera l’effet médiateur du stress perçu sur la relation entre les demandes-défis au travail et l’épuisement professionnel. Le deuxième examinera l’effet médiateur de l’épuisement professionnel sur la relation entre le stress perçu au travail et la qualité perçue de la prestation de services des intervenants. Les deux comportent comme modérateurs la flexibilité psychologique et la récupération suite au travail. Les résultats pourront servir à informer ces travailleurs quant à l’importance de cultiver la flexibilité psychologique et d’entretenir des habitudes de récupération suite au travail, pour prévenir l’épuisement professionnel et améliorer la qualité perçue de leur prestation de services, auprès des usagers et usagères, particulièrement dans le contexte de la pandémie de la COVID-19.

Expérience des fratries qui grandissent en présence d'un enfant ayant un trouble du développement et des comportements problématiques

Corinne Rochefort

Sous la direction de Mélina Rivard et Alison Paradis

Cette recherche porte sur l’expérience des fratries qui grandissent en présence d’un enfant ayant un trouble du développement (TD), tel que le trouble du spectre de l’autisme et la déficience intellectuelle, et des troubles graves du comportement. Plus précisément, elle explorera le contexte dans lequel grandissent ces fratries selon la théorie de l’exposition au trauma en enfance. La première étude consiste en un examen de la portée des écrits scientifiques visant à dresser un portrait des connaissances actuelles sur le vécu des fratries exposées aux troubles graves du comportement d’un enfant ayant un TD. Elle a permis d’orienter la seconde étude qui consistera en des entretiens individuels auprès de ces fratries afin d’avoir accès à leur perception du contexte dans lequel elles grandissent et d’ainsi mieux comprendre leur expérience. Ce projet permettra de développer un projet à plus grande échelle visant à développer des ressources adaptées aux besoins spécifiques de ces fratries afin de leur offrir un plus grand soutien. 

Évaluation du modèle pyramide (PM) et de l’encadrement des éducateurs en garderie dans l’amélioration des compétences socioaffectives et la diminution des comportements problématiques chez les jeunes enfants

Alexandra Rothstein

Sous la direction de Mélina Rivard

L'objectif général du projet est d'évaluer l’effet de la formation PM et du live coaching pour des éducateurs dans les garderies au Québec. Plus spécifiquement, le premier objectif est d’évaluer les effets d'une formation de groupe du PM sur a) les connaissances des pratiques du PM, b) les attitudes des éducateurs envers l’inclusion, c) leur perception de la validité sociale du modèle. Le deuxième objectif est d’évaluer l'effet du live coaching sur la mise en œuvre des stratégies du PM par l'éducateur. Le troisième objectif est d’évaluer l'impact du PM et du live coaching sur les compétences sociales et les comportements problématiques des enfants en classe. Trente-trois (33) éducateurs provenant de 8 milieux de garde ont reçu la formation de deux jours, puis 10 des 33 éducateurs ont reçu 8 semaines de coaching en milieu naturel par la suite. Un devis mixte a été utilisé.

Évaluation d’un programme de soutien informatif et social Web pour les parents d’adolescents ayant une déficience intellectuelle

Karen Rutt

Sous la direction de Diane Morin

Les parents d’adolescents ayant une déficience intellectuelle rencontrent de nombreux défis auxquels correspondent plusieurs besoins de soutien. Ces parents recherchent activement de l’information sur tout ce qui entoure la déficience intellectuelle ainsi que sur les services dont leur adolescent ou eux-mêmes pourraient bénéficier. Ces parents font cependant souvent face à de longues listes d’attente avant d’avoir accès à des services. Afin de pallier ces difficultés, un programme de soutien informatif déjà existant pour cette clientèle sera mis à jour, converti en version Web et offert aux parents d’adolescents ayant une déficience intellectuelle. Des forums de discussion seront également mis à la disposition des parents afin qu’ils puissent échanger entre eux. L’utilisation d'Internet dans la mise en place d’un groupe de soutien informatif et social a été démontrée comme étant efficace, facilitant l’accès à l’information, s’adaptant à tous les horaires et réduisant les déplacements des parents. L’efficacité du programme de soutien informatif Web sera ensuite évaluée et comparée à celle du programme initial requérant la présence des parents à six rencontres de deux heures chacune.

Participation des pères d’enfants ayant un trouble du spectre de l’autisme âgés de 0 à 5 ans dans les services d’intervention comportementale intensive (ICI) : effets sur le développement de l’enfant et le bien-être familial

Carlos Alejandro Sanchez-Meza

Sous la direction de Mélina Rivard et Nadia Abouzeid

Par l’intermédiaire de deux études, ce projet de recherche vise à documenter les perceptions, les actions et les effets des soins prodigués par les pères dans un contexte d’ICI. La première étude vise à répertorier la perception des mères et des pères sur la participation (type et fréquence) du père dans les activités familiales et en ICI. La deuxième étude a comme but de mesurer les comportements quotidiens (fréquence) des pères en lien avec ses activités familiales et en ICI. Conjointement, des liens entre ces mesures de participation paternelle seront établis avec des facteurs liés au bien-être de la famille (niveaux de stress parental, d’épuisement parental, d’adaptation familiale et de qualité de vie familiale) et au développement de l’enfant (niveaux de comportements adaptatifs, problématiques et liés au diagnostic de TSA).

Les fonctions exécutives chez les enfants d’âge préscolaire ayant un trouble du spectre de l’autisme avec ou sans déficience intellectuelle

Amélie Terroux

Sous la direction de Diane Morin

Les enfants ayant un trouble du spectre de l’autisme (TSA) avec ou sans déficience intellectuelle (DI) présentent, en plus des difficultés sur le plan de la communication et des comportements ou intérêts restreints, des déficits des fonctions exécutives. Les fonctions exécutives sont associées, notamment, à la réussite scolaire et aux compétences sociales. Ce projet a pour objectif de décrire les fonctions exécutives d’enfants âgés entre 2 et 5 ans ayant un TSA et répondant ou non aux critères de la DI. Les objectifs spécifiques sont : 
1) de décrire le profil des enfants ayant un TSA sur le plan des fonctions exécutives, du fonctionnement intellectuel et des comportements adaptatifs ; 
2) d'étudier l’évolution des profils des enfants après douze mois d’intervention sur le plan des fonctions exécutives. 

 

L’étude des fonctions exécutives chez les enfants d’âge préscolaire pourrait permettre une meilleure conceptualisation de ces fonctions et de leur rôle dans le développement optimal de ces enfants.

Étude exploratoire sur les manifestations suicidaires, la compréhension de la mort et les perceptions de l’entourage chez les personnes présentant une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme

Sarrah Thomas Persechino

Sous la direction de Diane Morin et Cécile Bardon

Le suicide est un phénomène qui touche la population en général, et qui est abondamment étudié. Cependant, sa présence auprès de groupes spécifiques marginalisés est un sujet d’étude relativement nouveau. Dans ce contexte, les manifestations suicidaires chez les personnes présentant une déficience intellectuelle (DI) ou un trouble du spectre de l’autisme (TSA) font encore l’objet de fausses croyances, et il est parfois présumé que ces populations sont simplement incapables d’envisager le suicide. Ce projet de recherche doctoral s’intéresse aux manifestations suicidaires chez les personnes présentant une DI ou un TSA. Cette étude a donc pour objectif de décrire et d’explorer la manière dont se construisent les interactions entre les manifestations suicidaires de personnes présentant une DI ou un TSA, leur compréhension de la mort et les perceptions de leur entourage. La compréhension des interactions de ces trois enjeux permettra d’approfondir les connaissances sur les manifestations suicidaires chez les personnes présentant une DI ou un TSA, et pourra approfondir les modèles théoriques du suicide chez ces populations.   

Une comparaison démographique des soins d’urgence en psychiatrie entre les enfants ayant un trouble neurodéveloppemental et ceux qui n’en présentent pas

Tania Viviani

sous la direction de Diane Morin et Dr. Brian Greenfield

Ce projet de recherche vise à comparer les jeunes ayant un trouble neurodéveloppemental (ND) en crise avec les jeunes typiques qui se présentent à l’urgence pour une consultation psychiatrique. Comme la prévalence de cette population ND augmente, autant dans la population générale que dans sa présentation à l’urgence, il apparait pertinent d’avoir une meilleure compréhension de ces profils cliniques et démographiques pour bien comprendre les besoins de ces jeunes ND.