Outils

SIS-F

Publié originalement en anglais, l’échelle d’intensité de soutien (SIS-F) est la traduction française du Support Intensity Scale. C’est dans le cadre de sa thèse de doctorat que Dre Mélanie Lamoureux-Hébert, Ph.D., sous la direction de Diane Morin et Yves Lachapelle, a réalisé une traduction et une adaptation culturelle du Supports Intensity Scale (SIS).

Cette échelle mesure les besoins de soutien quotidiens et les buts personnels de personnes présentant une déficience intellectuelle.  Elle est utilisée comme outil d’aide à la décision dans le processus de planification des services. La version française de l’instrument présente des qualités psychométriques équivalentes à l’outil original et a été validée auprès de personnes âgées entre 16 et 72 ans ayant une déficience intellectuelle et vivant dans la communauté.

Pour en savoir plus sur le SIS-F : https://aaidd.org/docs/default-source/sis-docs/aaidd_new-book-info-sheet.pdf?sfvrsn=6f936131_2

On peut également se procurer l’échelle d’intensité de soutien et les documents accompagnant l’instrument de mesure : https://aaidd.org/sis/order

GUIDE DE CONSENTEMENT À LA RECHERCHE

Le guide Obtenir un consentement à la recherche chez une personne présentant une déficience intellectuelle, destiné aux proches, aux intervenants et aux professionnels, se veut un outil d’aide à la prise de décision dans le respect de principes éthiques essentiels. Cet outil, facile à consulter puisqu’il prend la forme d’un feuillet de quelques pages, donne des éléments de réponse quant à la conduite à adopter lorsqu’il s’agit d’obtenir le consentement libre et éclairé de personnes présentant une déficience intellectuelle. À la fin du document, un arbre de décision permet en un coup d’œil de guider la conduite. Le guide est disponible gratuitement en version française et anglaise.

Émanant des travaux de recherche réalisés dans le cadre de ses études doctorales, Dre Marie-France Giard, Ph.D. alors sous la direction de Diane Morin (2009), a d’abord exploré les pratiques et procédures employées par les CRDITED relativement à la recherche, lorsque les personnes sollicitées présentent une déficience intellectuelle. Elle a ensuite identifié les besoins permettant d’améliorer les procédures actuelles de ces établissements. L’article faisant état de ces travaux est disponible gratuitement : http://www.rfdi.org/le-consentement-a-la-recherche-en-deficience-intellectuelle-situation-quebecoise/